Les drogues, l’alcool et la conduite

Comment mesure t-on l’alcoolémie?

La première chose à laquelle vous devez vous familiariser c’est avec le faite que l’alcool se mesure de 2 façons: dans l’air (mg/litre d’air expiré) et dans le sang (g/litre de sang). Pour mesurer la quantité d’alcool dans l’air expiré on utilise un éthylomètre (appareil qui analyse l’air expulsé et mesure ainsi le taux d’alcool présent dans le corps). La mesure se fait en milligramme par litre d’air expiré (mg/l d’air). Pour mesurer la quantité d’alcool directement dans le sang, il faut procéder à un prise de sang qui va déterminer le taux précis. La mesure se fait en gramme par litre de sang (g/l de sang).

La conversion entre les deux est, heureusement, très facile. 1 mg/l d’air expiré équivaut à 2 g/l de sang.

Le calcul est vraiment simple. Il suffit de multiplier ou de diviser par 2 pour obtenir la conversion.

Exemple:  0,25 mg/l d’air expiré x2 = 0,50 g/l de sang  0,80 g/l de sang /2 = 0,40 mg/l d’air expiré. 

Donc: on multiplie les mg/l d’air par 2 pour obtenir les g/l de sang;           
on divise les g/l de sang par 2 pour obtenir les mg/l d’air. 

Astuce: Pour retenir s’il s’agit de gramme ou de milligramme, retenez que l’air est plus léger que le sang. Donc l’air se mesure en milligramme et le sang en gramme. 

tableau alcoolemie
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Les effets de l’alcool 

–  Dès 0,2 g/l de sang (1 verre):
Le comportement commence à être affecté;       
Le champ visuel commence à se modifier.

– 0,5 g/l de sang (2 verres):
Le risque d’accident est multiplié par 2;    
Le temps de réaction augmente; manque d’attention;  
Perception altérée;          
Le changement de comportement  augmente aussi.  

– 1 à 2 g/l de sang (5 à 10 verres):
Le risque d’accident est de 10 à 30 fois plus grand;    
Désinhibition, agressivité;        
Prises de risques exagérés.

– 2 à 3 g/l de sang (à partir de 10 verres):
Ivresse confirmée (troubles de l’équilibre, réduction de l’activité relationnelle).

– Au-delà:  
Risque important de coma éthylique;  
Risque d’accident multiplié par 80.

Comment calculer son alcoolémie?

Parmi les questions récurrentes le jour de l’examen, il y a celle de l’alcool. Il vous faut absolument savoir calculer l’alcoolémie en fonction du nombre de verres absorbés.

Lorsque l’on parle d’un verre il s’agit, toujours, d’un verre “dose bar”. C’est-à-dire un verre d’alcool contenant environ 10g d’alcool pur et non un verre d’alcool dosé à la maison. Il faut savoir que quel que soit le verre d’alcool servit dans un bar, il y a, toujours, la même quantité d’alcool pur à l’intérieur (il y a bien sûr quelques exceptions).

En d’autres termes, tout les verres d’alcool se valent: 1 demi de bière fait 25cl et contient 5% d’alcool, 1 verre de vin fait 10 cl et contient 12% d’alcool, 1 pastis fait 2,5 cl mais contient 45% d’alcool…

En résumé: 

Nous venons de le voir, chaque verre d’alcool contient environ 10g d’alcool pur. Chaque verre d’alcool va faire augmenter le taux d’alcoolémie de 0,25g par litre de sang (soit 0,125mg/l d’air expiré). Bien sûr, il s’agit d’une valeur moyenne qui dépend de la corpulence et des tissus adipeux de la personne mais qui permet de connaitre, de façon rapide, le taux d’alcoolémie en fonction du nombre de verre bu.

Pour 1 verre mon alcoolémie sera de 0,25 g/l de sang;
Pour 2 verres, mon alcoolémie sera de 0,50 g/l de sang (0,25 g/l de sang x2 );
Pour 5 verres, mon alcoolémie sera de 1,25 g/l de sang (0,25 g/l de sang x5 ); Etc.

A savoir: l’alcoolémie est au plus haut 1 heure après avoir bu. Mais attention, si vous consommez le ventre vide, votre alcoolémie sera au plus haut 1/2 heure seulement après. Consommer de l’alcool à jeun ou pendant un repas va influencer le temps que l’alcool va mettre pour agir.

Élimination de l’alcool

Le foie est en première ligne pour éliminer l’alcool. C’est lui à 95% qui travail à vous rendre sobre. Le reste est éliminé par la peau, le rein ou encore les poumons. L’élimination varie d’un individu à un autre mais est en moyenne de 0,15g/l de sang chaque heure. Donc pour une alcoolémie de 1,5g/l de sang il me faudra environ 10 heures pour avoir un taux de 0 (1,5g/l de sang / 0,15g/l de sang/heure = 10h)

Quelques chiffres:
1 tués sur 3 l’est dans un accident avec un taux d’alcool positif. 
En 2010, sont dus à l’alcool, 3821 blessés légers (8,9%), 2853 blessés graves (15,1) et 963 morts (30,8%). 

Quelles sanctions pour conduite en état d’ivresse?

Conduire un véhicule en ayant, auparavant, consommé de l’alcool est autorisé, mais jusqu’à un certain seuil. En France la limite à ne pas dépasser est de 0,5 g/l de sang soit 0,25 mg/l d’air expiré , ce qui correspond environ à 2 verres d’alcool .

En présence d’une alcoolémie de 0,25g/l de sang jusqu’à 0,79 g/l de sang, c’est une infraction au code de la route. Les sanctions sont les suivantes: Retrait de 6 sur le permis de conduire, une amende de 4ième classe (135€) et une suspension du permis limitée à trois ans.                                                                                                                                                         Source:  legifrance .

Au delà de 0,80g/l de sang ou 0,40mg/l d’air expiré il s’agit d’un délit et donc les sanctions sont plus lourdes: 2 ans de prison, 4500€ d’amende, un retrait de 6 points du permis de conduire et une suspension ou une annulation du permis pendant 3 ans, sans compter l’inscription sur le casier judiciaire comme délinquant routier!                                                                                                                                                         Source: legifrance .

Les drogues et la conduite

Les effets des drogues sur le conducteur:

Le cannabis:

Le THC (tétrahydrocannabinol) est la molécule responsable des effets du cannabis. Le THC provoque, en fonction de sa concentration dans le sang:
-Une modification de la perception du temps et des distances, 
-Une perturbation de la mémoire à court terme, 
-Une perturbations sensorielles auditive et visuelle: mauvaise perception des distances et des vitesses, récupération plus longue après éblouissement et vision nocturne altérée,
-Une baisse des performances intellectuelles, motrices et cognitives avec allongement du temps de réaction  et une diminution de la vigilance,
-Un troubles du comportement (paranoïa par exemple)  

Le cannabis peut agir sur le conducteur pendant 2 à 7 heures.    

Le risque d’être responsable d’un accident mortel est multiplié par 1,8.     
Le risque d’être responsable d’un accident mortel est multiplié par 14 si il est accompagné par de l’alcool.

Les amphétamines:

Les amphétamines provoque euphorie, comportement irrationnel et prise de risques

La cocaïne:

La cocaïne provoque excès de confiance et prises de risques.

Quelles sanctions pour conduite sous l’influence de stupéfiants?

Attention, la conduite sous l’influence de stupéfiants est un délit lourdement sanctionnée par la loi.

Tout conducteur ou accompagnateur (dans le cadre de l’ AAC ) encourt pour conduite sous l’influence de stupéfiants:
-une peine de prison de 2 ans,
-la perte de 6 points sur le permis,
-4500€  d’amende,
-la suspension du permis jusqu’à 3 ans,
-l’annulation du permis avec interdiction de le repasser pendant 3 ans,
-l’obligation de faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière,
-un stage de sensibilisation aux dangers de l’usage de produits stupéfiants.

Sachez aussi que refuser de se soumettre à un contrôle de stupéfiant provoque les mêmes sanctions.

En cas de conduite sous l’influence de stupéfiants ET sous l’emprise  d’un état alcoolique les peines sont portées à trois ans de prison et 9000€ d’amende. Le code de la route prévoit aussi la confiscation du véhicule en cas de récidive.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *