Le continuum éducatif

continuum éducatif

Le permis de conduire

L’examen du permis de conduire sanctionne une formation de 20 heures minimum suivie le plus souvent dans des structures privés, les auto-école. Cet examen  n’est accessible uniquement aux candidat ayant auparavant réussi l’examen de l’ETG. Les candidats ayant réussi l’épreuve sont alors autorisés à circuler seul. Les nouveaux titulaires du permis de conduire seront alors en période probatoire pendant une durée de 3 ans ou de 2 ans s’ils ont suivie une formation en conduite accompagnée.

La période probatoire

Le permis probatoire concerne tous ceux qui ont obtenu un  permis de conduire après le 1er mars 2004 . Il concerne aussi les conducteurs, qui ont perdu leur permis (invalidé ou annulé par un juge) et qui ont du le repasser après cette même date. Il a pour but de responsabiliser les nouveaux titulaires du permis de conduire et ainsi s’attaquer à la surmortalité qui touche les conducteurs novices et les jeunes en général.  

Les stages de sensibilisation à la sécurité routière

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière (stage permis à points) à pour vocation de faire prendre conscience aux conducteurs ayant commis des infractions des dangers de la route et des limites physiques, psychiques et physiologiques. Il se déroule en groupe (entre 15 et 20 personnes) et est assuré par un professionnel de la sécurité routière et un psychologue. La participation à un stage est soit à l’initiative du conducteur soit imposée comme peine complémentaire ou comme alternative aux sanctions.                                                                                                       Pour en savoir plus: Stage de sensibilisation à la sécurité routière

Le perfectionnement à la conduite

A l’initiative du conducteur ou parfois dans le cadre des entreprises, les titulaires du permis de conduire peuvent se former ou être sensibilisés lors d’actions spécifiques ou sur des stands (de la prévention routière par exemple).