Arrêt et stationnement

Définition de l’arrêt et du stationnement

L’arrêt est l’immobilisation du véhicule afin de permettre la montée ou la descente de passagers ou le chargement ou déchargement du véhicule. Le conducteur doit rester à proximité afin de pouvoir déplacer le véhicule.

Le stationnement est l’immobilisation du véhicule dans tout les autres cas que l’arrêt.

Le stationnement abusif est le stationnement d’un véhicule sur la même place de manière ininterrompu pendant 7 jours.

La règle de l’arrêt et du stationnement

Lorsque l’on veut stationner ou simplement s’arrêter, il faut respecter certaines règles:

En ville: On s’arrête et on stationne toujours dans le sens de la marche; cela veut dire que l’on se gare du coté droit de la route et jamais à contre sens. Toutefois, il est possible de se garer à gauche mais uniquement lorsque l’on circule sur une route à sens unique.  Ensuite, on se gare toujours le long du trottoir et jamais dessus sauf indication contraire.

Hors agglomération: On se gare en dehors de la chaussée et de préférence à droite: il est autorisé de stationner hors agglomération sur la gauche de la route mais uniquement s’il n’existe pas d’emplacement à droite et que rien ne l’interdit (ligne continue par exemple).

Arrêt et stationnement interdit

Arrêt autorisé mais stationnement interdit.

Il est interdit de stationner du cotés du panneau, à partir du panneau, sur la chaussée et l’accotement et jusqu’à la prochaine intersection.

Le panneau “Stationnement interdit” est parfois accompagné d’une ligne au sol discontinu de couleur jaune.

Arrêt et stationnement interdit.

Il est interdit de s’arrêter et de stationner du cotés du panneau, à partir du panneau, sur la chaussée et l’accotement et jusqu’à la prochaine intersection.

Le panneau “Arrêt et stationnement interdit” est parfois accompagné d’une ligne au sol continue de couleur jaune.

Stationnement réglementé

Stationnement par disque

Ces panneaux indiquent l’entrée d’une zone réglementée par disque. Ils sont généralement accompagnés par un marquage au sol de couleur bleu.

En présence de l’un de ces panneaux ou du marquage bleu, il faut apposer un disque de stationnement derrière le pare-brise, régler l’heure d’arrivée sur le disque et respecter le temps de stationnement (celui-ci est variable en fonction des lieux).


Le stationnement est donc gratuit et à durée limitée.

Stationnement payant

Ces panneaux signifient que le stationnement est payant par horodateur.

Le marquage au sol “payant” peut venir compléter ou remplacer les panneaux

Le stationnement par horodateur est donc payant et à durée limitée.

Les sanctions

Arrêt et stationnement dangereux  

Article R417-9 du code de la route    

“Tout véhicule à l’arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à ne pas constituer un danger pour les usagers.  
Sont notamment considérés comme dangereux, lorsque la visibilité est insuffisante, l’arrêt et le stationnement à proximité des intersections de routes, des virages, des sommets de côte et des passages à niveau.”    

Sanctions: 
Contravention de la quatrième classe (135€). 
Immobilisation et mise en fourrière. 
Suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus. 
Toute contravention au présent article donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire. 

Stationnement abusif

Article R417-12 du code de la route   

Il est interdit de laisser abusivement un véhicule en stationnement sur une route.  
Est considéré comme abusif le stationnement ininterrompu d’un véhicule pendant une durée excédant sept jours ou excédant la durée qui est fixée par arrêté. .    

Sanctions: 
Amende de deuxième classe (35€) 
Immobilisation et mise en fourrière.

Ça peut vous intéresser: Les manœuvres