Les feux de signalisation

Les feux tricolores servent à régler l’ordre de passage dans les intersections. Ils fonctionnent selon trois couleurs: le rouge, le jaune (que l’on appelle aussi le orange) et le vert. Ils fonctionnement en boucle: le vert puis le jaune puis le rouge puis de nouveau le vert, le jaune puis le rouge…

Les feux tricolores

Feu jaune fixe:
Obligation de s’arrêter. Le feu jaune annonce le feu rouge et ne dure que quelques secondes. Il oblige les conducteur à s’arrêter sauf si l’arrêt du véhicule peut constituer un danger.
Franchir un feu orange est puni d’une amende de 35€.

Feu rouge:
Interdiction de passer. Le feu rouge interdit formellement de passer. Il faut s’arrêter avant le feux ou éventuellement à la ligne d’effet du feu si elle existe.
Franchir un feux rouge est sanctionné d’une amende de 135€ et d’un retrait de 4 points sur le permis de conduire ainsi qu’une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à trois ans.

Feu vert:
Autorisé à passer . Le feu vert autorise le conducteur à passer néanmoins, celui-ci peut s’engager dans l’intersection uniquement s’il à la possibilité de la dégager. En d’autre terme, il est interdit aux conducteurs de s’engager dans une intersection au risque de la bloquer (vous encourez une amende de 135€). De plus, le feu vert ne dispense pas le conducteur de franchir l’intersection avec prudence en s’assurant que personne ne passe au rouge (par exemple un véhicule de police ou les pompiers ou encore un cycliste ou un cyclo. Voir Abus de priorité

Feux tricolores et feux jaunes clignotants

Feu jaune clignotant au milieu.

Lorsque le feu jaune du milieu est clignotant, cela signifie que tous les feux de l’intersection sont en panne. Il faut donc tenir compte du panneau de priorité qui accompagne le feu ou appliquer la règle de la priorité à droite en l’absence de panneau.

Feu jaune clignotant en bas.

Lorsque le feu vert est remplacé par un feu jaune clignotant cela signifie un danger particulier. Le conducteur est autorisé à passer comme pour le feu vert mais avec plus de prudence. Le conducteur devra également tenir compte du panneau de priorité qui accompagne le feu ou appliquer la règle de la priorité à droite si il n’y a pas de panneau.

Feux tricolores en forme de flèches.

Parfois, le traditionnel feu tricolore peut être en forme de flèche. Le fonctionnement des cycles du feu est le même mais ce genre de feu permet de gérer les directions de manière différentes.

A noter: si je tourne à gauche et que mon feu est vert je n’aurai pas à céder le passage en face car les conducteurs arrivant en face auront un feu rouge.

Feux tricolores avec flèche additionnelle.

Lorsqu’elles existent, les flèches additionnelles autorisent malgré le feu rouge à franchir l’intersection dans la direction indiquée par la flèche. Bien que autorisée, la direction n’est pas obligatoire: par exemple lorsque le conducteur est placé dans une voie qui permet d’aller en face et à droite et qu’une flèche autorise à tourner à droite, le conducteur désirant aller en face n’est pas obligé de tourner et doit attendre au feu rouge.

De plus, une flèche additionnelle ne donne pas la priorité, c’est-à-dire qu’il faut céder le passage aux conducteurs venant des rues transversales ainsi qu’aux piétons traversant sous le feu.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *